AccueilNos guides pratiquesPourquoi l'éligibilité est-elle différente d'une adresse à une autre ?

Pourquoi l'éligibilité est-elle différente d'une adresse à une autre ?

Pourquoi l'éligibilité est-elle différente d'une adresse à une autre ?

Le déploiement d’un réseau répond aussi bien à une logique commerciale qu’à des contraintes techniques et un protocole bien précis. Des éléments que tout le monde ne connaît pas. Aussi, parfois, lorsque vous faites un test d’éligibilité, vous obtenez un résultat qui vous interroge. Pour une raison qui vous échappe, vous n’êtes pas éligible à la technologie souhaitée alors que votre voisin en bénéficie déjà. Alors, pourquoi l’éligibilité est-elle différente d’une adresse à une autre ? DegroupTest vous apporte quelques éléments de réponse.

Pourquoi mon voisin est-il éligible à la fibre et pas moi ?

Votre voisin a l’internet Très Haut Débit et vous ne pouvez pas encore y prétendre car, vous n’êtes pas éligible à la fibre optique. Comment est-ce possible alors que vous habitez juste en face l’un de l’autre ? Plusieurs explications sont possibles.


Première raison : les opérateurs ne peuvent pas déployer la fibre partout et en même temps. Le raccordement à la fibre se fait par étape : elle arrive dans votre ville, puis elle est déployée quartier par quartier, rue par rue. Voilà tout simplement pourquoi votre voisin peut avoir la fibre et pas vous. En outre, dans les plus grandes villes, chaque opérateur déploie son propre réseau. Dans les zones, moyennement denses le réseau est déployé par Orange ou SFR et les autres peuvent s’y raccorder quand ils le souhaitent. Enfin, dans les zones moins denses, c’est un opérateur d’infrastructure qui déploie le réseau et les opérateurs commerciaux peuvent, ou non, décider de s’y raccorder. Or, tous les opérateurs n’ont pas le même calendrier ni les mêmes intérêts. Résultat : alors que votre voisin est éligible à la fibre d’un opérateur, vous pouvez très bien ne pas l’être. Car, vous êtes sur un autre nœud de raccordement, auquel ledit opérateur ne s’est pas (encore) raccordé.


Deuxième cas de figure possible : tous les immeubles de votre rue ont été raccordés à la fibre, sauf le votre. L’explication est simple : la décision d’installer la fibre optique dans un immeuble revient au syndicat de copropriétaires. Pour cela, le syndic doit signer une convention avec un opérateur. Ce que tous les immeubles de votre rue ont du faire, et pas le votre. Vous pouvez alors en faire la demande, qui sera étudiée en assemblée générale. Si vous êtes locataire, vous bénéficiez d’un « droit à la fibre optique » et votre propriétaire ne peut pas s’opposer à votre demande. Il devrait faire porter à la prochaine AG la question du raccordement à la fibre optique.


ADSL/VDSL, fibre optique ou box 4G : quelles sont les technologies internet disponibles à votre adresse ?


Pourquoi vous n’êtes pas éligible au VDSL voire même à l’ADSL ?

Si vous n’êtes pas éligible au VDSL, c’est peut-être tout simplement parce que vous êtes déjà raccordé, sans le savoir à la fibre optique. En effet, si la fibre est disponible à votre domicile, les offres xDSL ne sont plus proposées, alors que, techniquement, ce serait possible. L’explication est simple : faire passer un client à la fibre permet parfois aux opérateurs de ne plus payer le dégroupage à Orange et donc de faire des économies.


Mais, plus vraisemblablement, si votre voisin est éligible au VDSL et pas vous, c’est d’abord pour une raison technique. En effet, si vous habitez à moins de un kilomètre du central téléphonique (NRA), vous êtes éligible à la technologie VDSL, alors que si vous habitez à plus d’un kilomètre, vous ne l’êtes pas.


Une autre raison peut expliquer que votre adresse ne soit pas éligible à la technologie VDSL, alors que l’adresse voisine l’est : le dégroupage. En effet, les opérateurs doivent se raccorder au central téléphonique afin de pouvoir exploiter le réseau. L’opérateur de votre voisin peut l’avoir fait alors que le vôtre pas encore. En outre, les NRA ne sont pas tous dégroupés. Car, les opérateurs se concentrent sur les plus gros répartiteurs, qui sont les plus rentables. Or, si vous et votre voisin êtes raccordés à deux NRA différents, que le sien a été dégroupé et pas le vôtre, alors, il peut être éligible à la VDSL et pas vous.


Parfois même, en France, certains foyers ne sont pas éligibles à l’ADSL. Actuellement, plus des 99% des logements français peuvent se connecter à Internet via leur ligne de téléphonie fixe. Les foyers restants sont dans ce qu’on appelle une zone blanche, c’est à dire qu’ils ne sont pas éligibles à l’ADSL. Cette absence de connexion à Internet vient du fait que vous n’êtes pas raccordé au central téléphonique, car il est trop éloigné.


Autre cas de figure, si votre logement est resté inoccupé plus de six mois et que la ligne a été résiliée puis coupée, ce qui fait que le logement n’est plus éligible à l’ADSL. La création d’une nouvelle ligne est obligatoire pour obtenir un nouveau numéro de téléphone. Vous serez alors de nouveau éligible à l’ADSL.


Éligibilité box 4G : des critères pas toujours très clairs

La box 4G, c’est une box internet pour les oubliés du Haut Débit, c’est à dire dans les zones où la fibre n’est pas encore disponible et où le réseau ADSL ne permet qu’un accès Internet limité. Seulement, quels sont les critères pour être éligible aux offres 4G box ? La réponse n’est pas très claire chez tous les opérateurs. Loin de là.


Free par exemple précise qu’il s’agit d’une offre soumise à conditions, disponible en France métropolitaine, sous réserve de conditions géographiques, techniques et de couverture 4G/4G+, sans plus de précisions.


De son côté, Bouygues Telecom indique que c’est un abonnement sous réserve de couverture 4G/4G+ et d’éligibilité commerciale de votre adresse de souscription.


Quant à Orange, l’opérateur indique qu’il faut résider dans une commune où la solution est déployée, mais sans dire lesquelles ; ne pas avoir l’ADSL ou avoir un débit internet faible, mais il n’apparaît nulle part sur le site d’Orange le palier à partir duquel il considère que votre débit est assez faible pour bénéficier de l’offre ; et avoir une bonne couverture 4G à l’intérieur de votre domicile, mais sans définir ce qu’est une bonne couverture 4G.


Seul l’opérateur SFR se montre à peu près précis en disant que pour être éligible à son offre box 4G, il faut : résider dans une zone non dégroupée SFR, ne pas être éligible au Très Haut Débit et avoir un débit ADSL inférieur à 10 Mb/s. SFR précise également que les zones saturées, denses en équipements connectées, sont exclues de l’offre.


Pour savoir si vous êtes éligible à leur offre 4G, tous les opérateurs renvoient sur leur test d’éligibilité. Mais, autant faire le nôtre. Car, il vous donnera la réponse pour tous les opérateurs qui proposent ce type d’offres. En revanche, en l’absence de critères clairement établis, ou du moins rendus publics, il est impossible d’établir pourquoi l'éligibilité aux offres box 4G peut être différente d'une adresse à une autre. En effet, c'est l’opérateur qui décide s’il est en mesure de fournir ce type de service, sans donner plus d’explications.



Besoin d'aide ?

Notre équipe d'experts vous accueille de lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 17h. Service gratuit et sans engagement.

Veuillez saisir un numéro de téléphone valide.

Information collectée par DegroupTest, marque de Bemove, pour vous faire rappeler. Pour exercer vos droits, consultez notre politique de confidentialité. Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous sur Bloctel.