Numericable : Paris au centre des intérêts pour le THD

Par La Rédaction DegroupTest modifié le 09/09/2020 à 14h30

Après nous être intéressés aux nouvelles offres de Numericable et à ses projets en matière de télévision, il est temps de nous pencher sur les résultats du câblo-opérateur pour la période de 6 mois allant de septembre 2009 à mars 2010 et sur ses perspectives en termes de réseau.

Résultats de 2009 et chiffres pour la période Septembre 2009-Mars 2010

Comme tous les six mois désormais, Numericable a profité de sa conférence de presse pour présenter ses résultats. Pour l'année 2009, le chiffre d'affaire combiné de Numericable et de Completel a connu une hausse de 1,7 % pour se fixer à 1,302 milliard d'euros.

Par ailleurs, le câblo-opérateur a remboursé en un an 268 millions d'euros de sa dette nette, qui reste néanmoins très importante puisqu'elle s'élève encore à 3,347 milliards d'euros.

Sur la période qui court de septembre 2009 à mars 2010, Numericable a réussi à considérablement améliorer son taux de CHURN, qui se maintient sous la barre des 17 % (et atteint même les 15 % en avril 2010).

On dénombre au 31 mars 2010 4,5 millions de foyers raccordables, dont 3,7 millions éligibles au très haut débit (+16 % en 6 mois) pour seulement 259 000 abonnés aux 100 Mégas (+33 % en 6 mois). Si le ratio reste faible, on constate cependant que le nombre de nouveaux abonnés augmente plus rapidement que le nombre de nouveaux foyers éligibles, ce qui tend à laisser croire que la politique de Numericable afin de valoriser son offre très haut débit commence à porter ses fruits.

Numericable
En outre, à la fin du 1er trimestre 2010, le câblo-opérateur totalise 1,122 million d'abonnés Internet, soit un gain de 85 000 clients en six mois, ce qui reste relativement faible. Les offres NumeriBOX seront-elles à même de changer la donne dans les mois à venir ?

On note également que le nombre de clients TV, à savoir 3,5 millions, reste stable. Celui-ci pourrait néanmoins connaître un certain essor avec le lancement des offres NumeriPASS, qui permettent de souscrire à la seule offre TV de Numericable.

Le Service Unique Numérique (SUN), quant à lui, comptabilise 295 000 abonnés au 31 mars 2010.

De son côté, Completel totalise un parc de 32 700 sites clients (+7 % en 6 mois) et de 6 050 entreprises ayant souscrites à son offre fibre optique (+ 9 % par rapport à septembre 2009).

Perspectives de déploiement du réseau

Dans les mois à venir, Numericable entend poursuivre ses partenariats avec les collectivités territoriales, à l'instar de ce qui a déjà été fait dans les Hauts-de-Seine ou dans le Rhône.

Par ailleurs, le câblo-opérateur a déjà déployé le signal DVB-T dans 350 communes qui, de fait, sont désormais éligibles à son offre iTNT à 19,90 €/mois. Numericable s'engage donc à poursuivre dans cette voie et à rendre 8 millions de prises éligibles au DVB-T d'ici la fin de l'année 2010.

En ce qui concerne le très haut débit, la technologie FTTLA de Numericable s'attaquera dans les prochains mois à un symbole : Paris. La capitale compte en effet aujourd'hui quelques 600 000 foyers éligibles à l'offre 100 Mégas. D'ici Noël, ils seront 1 million à pouvoir en bénéficier et à devenir ainsi également éligibles à l'offre THD de Dartybox, d'Auchan Box et bientôt à celle de Bouygues Télécom.

Tour Eiffel
De plus, Numericable n'oublie pas que, si le FTTLA se révèle très performant face à l'ADSL, comme en atteste le baromètre des connexions pour l'année 2009 publié par DegroupTest, le câblo-opérateur devra prochainement faire face à la puissance du FTTH.

C'est pourquoi, dans le cadre de son déploiement à Paris, il a opté pour la norme DOCSIS 3.0 qui permettra, moyennant le remplacement des têtes de réseau, une montée en débit du FTTLA jusqu'à 250 Mégas.

Numericable commence donc à récolter les fruits de ses derniers investissements en termes de réseau. Les partenariats avec les collectivités territoriales permettent notamment au câblo-opérateur d'être présent sur des zones plus ou moins étendues et de toucher une population variée. Le déploiement du signal DVB-T en fait également un acteur non-négligeable du passage au tout-numérique. Enfin, si le FTTLA se révèle pour le moment une technologie performante, Numericable ne perd pas de vue l'arrivée imminente du FTTH et prépare d'ores et déjà l'avenir.

Suivez toute l'actualité de DegroupTest sur Google Actualités.

DegroupTest rédige ses contenus en toute indépendance. Certains produits et services peuvent être référencés avec des liens d’affiliation qui contribuent à notre modèle économique (en savoir+).

Newsletter

Dans la même rubrique

Les articles les plus récents

Accueil Box internet