Des élus du Jura expriment leur colère contre un chantier de fibre optique d'Orange

Par Arik Benayoun modifié le 24/09/2020 à 18h02

Le déploiement de la fibre optique en zone blanche est décidément un véritable casse-tête. Une trentaine d'élus du Jura protestent contre la pose de la fibre optique dans leurs communes car ces dernières disposent déjà leur propre réseau FTTH, résultat d'une initiative publique.

Le chantier de la fibre optique est très complexe notamment en raison du nombre d'acteurs présents : opérateurs, FIRIP, maître d'ouvrage... Hier, nous avons assisté dans le Jura à un exemple où le réseau d'Orange vient faire doublon avec celui d'une initiative publique.

Une trentaine d'élus de tous bords politiques ont profité du chantier d'Orange sur le secteur de Champagne-sur-Loue et Cramans pour dénoncer une gabegie financière. Ces communes sont déjà raccordées à la fibre grâce au réseau déployé par le SIDEC, le Syndicat de Communes.

Face à ce rassemblement, Orange a annoncé suspendre provisoirement son réseau et explique que le déploiement de sa propre fibre vient du fait que les tarifs demandés pour louer le réseau du SIDEC et les conditions d'exploitation ne lui conviennent pas. Du côté des élus, on réclame un plan pour le déploiement de la fibre. Cet incident ne devrait pas passer inaperçu. Nous attendons maintenant la réponse d'Antoine Darodes, chargé de la mission du pilotage du déploiement de la fibre optique en zone rurale.

Suivez toute l'actualité de DegroupTest sur Google Actualités.

DegroupTest rédige ses contenus en toute indépendance. Certains produits et services peuvent être référencés avec des liens d’affiliation qui contribuent à notre modèle économique (en savoir+).

Newsletter

Dans la même rubrique

Les articles les plus récents

Accueil Box internet